22 mai 2009

Passage de relai à mon témoin de l’Amour.

Dans la vie,

il y a des choses que l’on n’attend pas ou plus.

Le véritable Amour en est une.

On a beau le souhaiter très fort, pour beaucoup il n’est qu’un rêve inaccessible.

Mais lorsqu’il nous touche et qu’il franchit l’espace invisible entre ce rêve et la réalité,

c’est comme si l’évidence frappait à notre porte.

Cette porte justement,

c’est celle du cocon que l’on se crée avec le temps.

L’envie de réussite, de reconnaissance, de liberté et finalement de solitude

le façonne parfois à la manière des murs d’une prison.

Vision pessimiste ?

Pas forcément puisque dans chaque cellule, la clarté, la lumière passent par les fenêtres

(certes équipées de barreaux)

et c’est une lueur d’espoir à laquelle il faut se raccrocher.

Et d’un cocon ne sort que très rarement quelque chose d’horrible.

Mon meilleur ami sort de son cocon en ce moment même

parce que quelqu’un vient d’enfoncer la porte.

Il ne cherchait pourtant pas à s’en échapper

mais les gonds n’étaient visiblement pas très solides

et la serrure n’était pas non plus fermée à double tours.

Il a trouvé celle qui va écrire et réaliser sa sortie de cellule

et sa vie va se transformer en un long film qui se doit de finir bien.

Désormais, le monologue des battements de son cœur

se transforme pour devenir le plus beau des dialogues,

et c’est celui de l’Amour.

J’ai écrit ce texte pour mon témoin de mariage qui a trouvé l’Amour.

Que ta vie de couple soit aussi belle que celle de ma femme et moi.

Posté par Dagger à 16:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires sur Passage de relai à mon témoin de l’Amour.

    :-)

    T'écris bien toi... j'espère que tout le monde va bien par chez toi. Adio...

    Posté par Viktor, 22 mai 2009 à 17:45 | | Répondre
  • bravo !

    Grand corps malade "d'amour" dirait : çà, c'est du lourd !.
    Le destinataire de ces lignes doit être un homme d'exception pour avoir si fortement inspiré leur auteur. A moins que ce dernier est lui-même été victime de cette maladie qui peut engendrer la douleur ou le plus grand des bonheurs, j'ai nommé : la maladie d'amour.
    Très joli témoignage d'amitié plein d'émotion et de sensibilité et souligné par de très belles controverses !
    Prison ou cocon ?
    douleur ou bonheur ?
    solitude ou amour ?
    Félicitations !!!!!!!!!!!!!!!!!

    Posté par papounet, 28 mai 2009 à 22:47 | | Répondre
  • vide interstellaire???

    hé ben il n'y a plus personne ici ou quoi?

    Posté par drou, 12 juin 2009 à 23:02 | | Répondre
  • MA-GNI-FI-QUE

    Mais que c'est bôôôôôôôô!!! Le marié devait être vraiment très touché par cette marque d'amitié!!!
    Et la mariée aussi! Vraiment SUPERBE!!! Bravooooooooooooooooooo David!!!!

    Posté par Gribouillis, 19 août 2009 à 00:04 | | Répondre
  • MA-GNI-FI-QUE!!!!!!!

    3 fois que j'essaie de poster un commentaire!!!!... Pour te dire que c'est très très très Bôôôô!!! Le marié devait être vraiment touché!!
    Bravoooooooooo David!

    Posté par Gribouillis, 19 août 2009 à 00:06 | | Répondre
Nouveau commentaire